Alerte enlèvements

En Suisse, l’urgent n’est pas impératif. C’est tout juste si on ne demande pas à celui qui se noie s’il a pris des cours de natation…Le «hâte-toi lentement» semble être le sport national des autorités. Mais il est des urgences qui ne peuvent attendre.
Imposer sur l’ensemble du territoire suisse un système d’alerte enlèvement d’enfants en est un. Rien ni personne, pas même Frau Widmer Schlumpf ne peut se réfugier derrière quelque argument pour attendre. Même si la Suisse n’a pas mené elle-même son étude d’efficacité!!
Comme pour les chiens dangereux, chaque parcelle de décision enlevée aux Cantons bloque l’intérêt général. L’alerte enlèvement a fait ses preuves aux Etats-Unis, pourtant hautement fédéral. En France, le taux de réussite frôle le 100%. Attendre et ne rien décider sur ce sujet est soit de l’inconscience soit de la provocation.
Au rythme où vont les choses dans notre pays, il faudrait peut-être provoquer l’enlèvement du Conseil fédéral «7 d’un coup», – comme le petit tailleur – permettrait peut-être aux intérims d’agir???

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s