N’ayez pas peur…

Tel était le mot d’ordre du Pape Jean Paul II qui nous a quittés samedi dernier. N’ayez pas peur d’ouvrir vos portes, de vous ouvrir au monde, de construire la paix. La paix était son combat. Il l’a mené avec une volonté acharnée sans pourtant arriver à ralentir la spirale du terrorisme religieux.
Singulier, inclassable, volontaire et autocrate de sa foi, l’homme était tout aussi monarque et homme d’Etat que Saint Père. Ses déplacements médiatiques en terres étrangères pour porter la bonne parole, parler aux jeunes, prêcher pour la paix, n’étaient pas de l’ordre établi au Vatican. Ses interventions dans sa Pologne natale, son soutien à Solidarnosc, sa réception de Gorbatchev en pleine Glasnost, n’ont pas été étrangères à l’accélération de la chute de l’Empire soviétique. Ses colères en Amérique du Sud ou son coup de fil à Georges W. Bush pour le tancer de son intervention guerrière en Iraq n’étaient pas, non plus, au cahier des charges d’un prélat fût-il Pape. Il l’a fait pourtant, sans jamais avoir peur. Même après son attentat.
Mais cet homme courageux avait les faiblesses de sa force. Immuable dans sa doctrine, il a adopté une attitude rigide et dogmatique même face au déclin de sa religion dans le monde. Opposé à l’ordination des femmes sous prétexte qu’un prêtre s’identifie au Christ, il a complètement ignoré l’évolution des mœurs, notamment sexuelles, se réfugiant derrière un non sens: «la permissivité morale ne rend pas les hommes heureux». Et alors? Peut-être que le mariage des prêtres pourrait contribuer à ce bonheur. Là aussi, il s’est montré d’une intransigeance peu… solidaire dirons-nous pour être charitable. Divorce, homosexualité, avortement, euthanasie, ne faisaient pas partie de son vocabulaire papal.
Aujourd’hui le monde catholique pleure son grand homme. Il faut le dire, Jean Paul II fut un Pape exceptionnel. Bientôt son successeur sera nommé. Peut-être alors, verrons-nous l’idéologie catholique évoluer? Le Conclave a une lourde tâche. Souhaitons qu’il soit inspiré par l’esprit saint.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s