Posto-bank à l’épicerie

Le géant jaune veut fermer ses offices et ouvrir des banques… On peut déjà dire que du point de vue communication il est sur la bonne voie. Au moins aussi transparent que les banquiers… Tellement, qu’il a fallu la menace des syndicats pour lui faire sortir la liste des offices qu’il entend fermer: 450! Dans les cantons romands, il y en aura 150 dont plusieurs dans notre région.  On aura tout vu à la poste! D’abord la suppression de la double tournée et de celle du samedi. Puis elle s’est mise à vendre des babioles dans ses offices. Elle a ensuite passé à l’épicerie pour un service minimum dans certains villages. La voilà qui veut devenir banque en fermant ses bureaux…  Une banque qui appliquerait les méthodes de la poste? Quand on sait que certains journaux du jour ne peuvent être distribués que le lendemain, ça laisse perplexe. Sérieusement, on se demande, compte tenu des expériences récentes, comment sera formé le personnel posto bancaire? Une alliance avec les commerçants les plus en vue? Le boucher pour les paiements, l’épicier pour le courrier, la Coop ou la Migros pour gérer sa fortune avec Aldi pour l’off shore?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s