Castagne

Les Politiciens genevois auraient-ils le sang chaud? Après le conseiller d’Etat Mark Muller qui admet avoir castagné un barman un soir de beuverie, voilà que le député au Grand Conseil Eric Stauffer lance un verre d’eau à la tête du député Pierre Weiss. Tout cela pour des idées diamétralement opposées sur la liaison ferroviaire Cornavin-Eaux-Vives –Annemasse (Ceva).

Mais où allons-nous? Imaginons que nos Politiques aient dans leurs rangs des boxeurs, des catcheurs, voire un Sumo, faudrait-il alors imaginer des séances en cabines vitrées? Un président derrière un miroir sans tain? Remarquez, il en sortirait peut-être des joutes verbales intéressantes. Des petits mots pervers et de grandes engueulades colorées. De l’animation dans la politique suisse.

Ceci dit, il est pourtant touchant de constater que l’on a beau être adulé par un parti, voire un peuple, avoir ses fans à qui l’on doit l’exemple et rester un homme pour autant. Le président Sarkozy avec son fameux «casse-toi pauvre con» au paysan qui a refusé de lui serrer la main au salon de l’agriculture avait montré, lui aussi, une forme de vulnérabilité. Il s’en était toutefois confiné à la parole.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s