Si nous parlions… …d’autre chose

Si nous parlions… …d’autre chose

Les enfants que l’on assassine en Syrie, les femmes que l’on viole et tue en Afghanistan, les victimes innocentes d’un Mohammed Merah qui filmait ses assassinats. Ou encore, ce bus qui s’encastre dans un tunnel en Suisse tuant 28 personnes.
Changeons. Prenons par exemple les élections. En Suisse, en France, au Sénégal. D’accord, ça tue moins mais ce n’est pas franchement plus drôle…

Nous pourrions parler de la crise. A l’infini d’ailleurs car personne n’a le même avis. Certains la voient partout, d’autres se demandent si elle va arriver.

Plus léger encore, la vision des Welsches par les Staufifres: «Die Griechen der Schweiz»! Pour en rire? Se rebiffer? En pleurer? Ou juste se demander si ce n’est pas une grande chance que nos bottés d’à côté se contentent de nous prendre pour des Grecs (merci pour eux) ce qui est nettement moins grave que tuer, violer, filmer en assassinant…. Comme quoi il y a toujours un côté du mur au soleil. Merci braves amis de la Weltwoche.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s