Câlins canins

Ah qu’elles sont loin les années 60 et leur cortège de nouvelles libertés. Le slogan d’alors était faites l’amour pas la guerre. Résultat, il y a eu un baby boom et des années pleines de jeunesse. Génial! Mais c’est bien fini tout ça. Nous vivons même un moment historique de l’histoire de l’humanité qui, dès 2016, pourrait compter davantage de plus de 65 ans que de 0 à 5 ans. Salut la jeunesse, bonjour le jeunisme. Et la tendresse bordel dirait Bideau dans cet océan de vieux? L’humain vieillissant en a besoin. Il n’aime pas la solitude. Du coup, il adopte un compagnon câlin, attachant, présent et dépendant. L’an 2011 a recensé en Suisse, via Animal Identity service, 526’000 chiens, plus une estimation de 10% de sans papiers. Par ailleurs, la confédération a recensé 553’000 enfants de moins de 7 ans.

Comparaison n’est certes pas raison. Même si Royal canin propose beaucoup de bien-être pour les toutous qui n’ont rien à voir avec le prix des crèches et des petits pots. Vrai aussi, les toutous ne payent pas l’AVS. Coluche disait «nous n’avons pas pu avoir de chien, alors nous avons pris un enfant»… Que ne ferait-on pas pour un câlin, fut-il canin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s