Le nez dans la culotte…

La Suisse est un heureux pays. Son plus grave souci est de débattre – comme d’autres l’ont fait pour le sexe des anges – sur la taxe au sac. Cette petite plaisanterie destinée à taxer un peu plus le quidam va entrer en vigueur le 1er janvier. Mais elle a déjà ses limites. Car après avoir payé des armées d’experts et contre experts pour trouver la meilleure méthode pour «dresser» le citoyen, on s’aperçoit qu’en s’en prenant une fois de plus à son porte-monnaie on va accentuer la pauvreté des mal lotis. On repaye donc une armée d’experts et de contre experts pour imaginer des exonérations. Evidemment le quidam paie tout ça par ses impôts.

Une des solutions est de baisser l’impôt, comme vient de le décider Pully (page 7). Mais là-bas, les sages ont poussé la réflexion plus loin encore. Aussi, des sacs gratuits seront offerts à chaque arrivée d’un nouveau bambin. C’est lourd des pampers garnis. Tellement que les incontinents eux aussi auront droit à la même gratuité. Et là, ça devient intéressant. On imagine, faut-il en sourire? un cortège d’incontinents venant se déclarer au guichet. Puis on réalise, avec un pincement de nez, qu’il va falloir vérifier. De là à créer un nouveau poste de fonctionnaire …. C’est à portée de nez. Les offres peuvent être faites directement à Berne!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s