La météo des CFF

Les météorologues du monde entier ont désormais une adresse pour parfaire leurs prévisions. A se tromper une fois sur deux dans l’annonce du beau temps, ils ont un peu perdu de leur crédibilité. Ou, sans se mouiller, à répéter qu’il fait plus froid au nord et sec au sud, le peuple a fini par estimer que leurs performances ne sont pas indispensables. Qu’ils aillent donc faire un stage aux CFF, ils trouveront un bon moyen de redorer leur blason.

En effet, notre régie chérie a trouvé un prévisionniste dont on peut anticiper l’infaillibilité. Leur patron Ulrich Gygi a annoncé une hausse régulière des tarifs ferroviaires de 1,5% par année jusqu’en 2033. Admettons qu’il puisse éventuellement se tromper un peu, ce ne serait que sur la date. 2035 peut-être. Pour le reste, nous pouvons tous croire à ses prévisions, le 1,5% d’augmentation des tarifs CFF sera appliqué. Régulièrement.

Inspiré sans doute par la taxe au sac visant le pollueur payeur, M. Gygi a inventé des tarifs pour l’utilisateur payeur. Gageons que la météo des CFF sera sans doute moins trompeuse mais beaucoup plus chère.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s