Dérapage de la pensée unique

Le 16 juin, à la hauteur de la plage de Paudex, un jeune adolescent est agressé et frappé par un groupe de jeunes voyous. Il perd un œil et sera handicapé à vie.
Le 20 juin en fin de matinée, deux des agresseurs sont arrêtés par la police.
Le 26 juin, la police communique, relatant les faits. Cependant, dans son communiqué, elle ajoute: «ils (les agresseurs) ont reconnu les faits en disant s’être sentis provoqués par le regard d’un des cyclistes»! Que vient faire ici cet état d’âme de petits casseurs et voyous agresseurs dans un communiqué de police?
Le 27 juin, au journal de 12h30, la Radio Suisse Romande, (radio publique), revient sur l’affaire et développe, avec l’aide d’un pédopsychiatre…. l’effet de provocation «comme pour les animaux qui ne se regardent jamais en face» sur des agresseurs. L’angle donné au traitement de cette information ne laisse aucune place à la victime.
Le 29 juin, «24 Heures» relate les récriminations d’un groupe de jeunes, qui regrette que la police ait, dans son communiqué, désigné les agresseurs par deux jeunes de «type Yo», tout en précisant ne pas appartenir au type «Yo» mais au mouvement «hip-hop…»
Au secours, nous délirons! Pour que la société, la police, la presse vous considèrent, faut-il aujourd’hui être agresseur, violeur, tueur, voyou et surtout sous l’influence d’un psy, d’un gourou, d’un coach ou d’un regard pris de travers?
Plus besoin de LSD, notre société est en plein délire psychédélique! Et avec la bénédiction de la police, des juges, de la presse entière et qui sait, peut-être bientôt des victimes… A l’aide! N’en jetez plus. La pensée unique doit avoir ses limites. L’homme, la presse, devraient être capables de raisonner sans suivre aveuglément les mouvements de mode qui, actuellement, vont vers la victimisation des agresseurs et la culpabilité des victimes. Encore une chance que personne n’ait suggéré que l’ado blessé est coupable de n’avoir pas retiré ses lunettes avant de recevoir le coup. Il devrait demander au psy. A moins qu’il n’en ait pas? C’est donc bien ça… cet enfant n’est peut-être pas tout à fait dans la norme….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s