Adieu facteur…

Pas facile d’être facteur. Toute l’année il faut tourner de maisons en maisons, se souvenir des particularités de chacun, savoir où se trouvent les bons et les mauvais chiens. Il faut affronter la météo qui les fait transpirer l’été et patauger l’hiver. Il faut se souvenir des endroits où l’accueil est agréable et où il est glacial.

Mais être facteur c’est aussi un privilège de proximité avec une population. Une observation de la société. C’est l’accueil de la personne esseulée qui, de temps en temps reçoit de l’argent ou un paquet. C’est l’éclair dans le regard de ceux qui n’ont plus d’autres visites. Bien sûr, ce sont aussi des grognons avec du sommeil plein les yeux. C’est parfois la crainte pour ceux qui attendent de mauvaises nouvelles, ou le fou rire du coup de sonnette à la sortie de la douche. Mais, le facteur sonne toujours deux fois! On sait que c’est lui. Reste à vite enfiler une robe de chambre ou poser son sèche cheveux pour ouvrir la porte à ce messager matinal.

Pourtant le géant jaune ne voit pas les choses sous le même angle. Les facteurs ne peuvent plus sonner et monter. Non, ils n’ont pas de temps à perdre dans des escaliers ou des ascenseurs. Le service s’arrête à la délivrance d’un objet à l’entrée de l’immeuble. Pas à la socialisation. Les facteurs ont des instructions sous forme d’un petit billet qu’ils distribuent aux clients de la Poste. Un mot qui rappelle que, depuis le 1er janvier 2004…. ils restent hors des immeubles: «Art. 2.3.2 les envois recommandés, les envois avec justificatif de distribution ainsi que ceux trop grands pour être placés dans la boîte aux lettres ou dans le compartiment annexe sont délivrés conformément à l’offre de la Poste, à l’entrée de la maison».

Voilà qui fait une belle jambe à ceux qui sont en béquilles… Et à tous ceux qui, pour cause de mobilité réduite, n’atteindront pas la porte de l’immeuble avant que le facteur ne soit reparti.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s