Pardon pour la colonisation….

C’est de bon ton, pour vivre avec son temps il faut afficher une humilité sur mesure et savoir demander pardon pour les erreurs du passé. Champions toutes catégories en la matière, les Français font si bien qu’ils ne savent plus où demander pardon. A leur usage, voici quelques idées. A vous, messieurs-dames dont nos aïeux ont guerroyé, dans les anciennes colonies, sans élégance, voire avec rudesse comme cela se pratiquait au 19e siècle, voici une liste de pardons à évoquer. A vous, si nombreux, installés en France, nous vous demandons de nous pardonner, même si, finalement, nos générations actuelles ne sont pour rien dans ce qui à l’époque a pu être considéré comme une barbarie. Nous ne devons rien oublier. Mais vous non plus.

Alors, nous vous demandons pardon. Oui, pardon pour ce qui a été fait chez vous. Pardon pour ces milliers de kms de routes, pour ces villes modernes, pour ces stations balnéaires. Pardon d’avoir remplacé des casbahs par des écoles, des instituts, des hôpitaux, des bâtiments administratifs. Pardon pour tous les ponts, tunnels, viaducs, châteaux d’eaux érigés sur des terres arides ou marécageuses. Pardon d’avoir apporté des voies ferrées, d’avoir développé l’agriculture, la viticulture, construit des infrastructures gazières, des ports, des aéroports. Pardon d’avoir voulu des maternités et un peu de dignité pour les femmes. Pardon d’avoir développé l’exportation et une sorte de modernisme.  Pour toutes ces graves erreurs, dont certaines ont d’ailleurs été abandonnées depuis que la colonisation n’existe plus, nous savons que nous vous sommes redevables. Nos aïeux ont transgressé vos modes de vie, sans s’intégrer.

Pour nous racheter, nous vous offrons maintenant en terre française, des menus différenciés à l’école, des mosquées et des minarets, vous pouvez, comme si vous étiez sur la terre de vos ancêtres vous balader en qamis, foulards et voiles. Nos boucheries seront bientôt toutes hallal malgré notre horreur de voir souffrir les animaux. Vous pouvez pratiquer sans qu’on s’émeuve la polygamie et la circoncision. Vous pouvez niquer la France en installant vos nations en terre étrangère. Vos terres natales, sans colons ou gouvernements adéquats n’étant plus en lien avec vos attentes, vous venez en France pour ce supplément de confort qui vous manque. En nombre. Au point que la colonisation a commencé à l’envers. Demanderez-vous un jour pardon?

Octobre 2020

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s