Un peu d’absolu svp

Passé la quarantaine rugissante, la vie de la majorité des couples semble d’une fadeur écœurante. De monologues croisés en oublis bien ordonnés, l’âge vient sans que plus rien ne se passe. L’ordinaire s’installe. Beaucoup s’en contentent. A la transcendance, on privilégie un confort domestique, une forme de «liberté» monnayée. Les habitudes remplacent la fantaisie. Et le fauteuil TV a valeur de bonheur. «Ils se contentaient de si peu, ils avaient si peu de colère» disait Aragon.
Comment, pourquoi, l’embourgeoisement tue-t-il le goût de la découverte intime, de l’échange au-delà de la routine. Le fond contre la superficialité et l’abandon au profit d’un confort immédiat, mais momentané? Après tout, la banalité même rassurante par sa présence tranquille, n’a pas valeur d’assurance sur la vieillesse. A moins que le nouveau partage soit de vieillir ensemble chacun de son côté? Pourquoi ce manque d’audace intellectuelle, cette absence de courage à mériter son absolu?
L’univers du quotidien est assez riche pour offrir, (outre les signes tangibles d’une appartenance à un milieu) des aspirations ayant force de loi. Des besoins, des envies, des désirs… Cette petite flamme qui permet de transgresser ordinaire et tabous. Ce goût du bonheur qui fait sourire aux anges rien qu’à une pensée. Cette pulsion qui donne des inspirations exaltées. L’envie de se soustraire aux limitations, d’entreprendre, d’imaginer.
Il suffit peut-être d’avoir quelques aspirations. De les écouter sans y opposer de contrepoids. De refuser la routine stérile, le vieillissement anticipé sous prétexte de refus de vieillir puisque l’on peut toujours faire la même chose… L’absolu est un voyage sans retour disait Léon Bloy. C’est donc la découverte, jour après jour. C’est une puissance. S’il vous plaît, un peu d’absolu pour tous… la vie en sera plus riche. «C’est un rêve modeste et fou. Il aurait mieux valu le taire. Vous me mettrez avec en terre. Comme une étoile au fond d’un trou» disait Aragon dans sa quête d’absolu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s