Les coqs quittent l’Arène

C’est l’histoire de deux coqs aux solides ergots. L’un et l’autre ont bourlingué de par le monde, en nomades de luxe. Tous les deux ont attrapé la bavardise aigüe. Tour à tour ils se sont distingués dans différentes prises de positions. L’Europe, l’Afrique, les pays du Sud n’ont aucun secret pour ces volatiles qui ont trainé leurs crêtes aux confins de la planète. Riches de tant d’expériences, ils ont l’un et l’autre jugé qu’ils pouvaient activer leurs dons pour la parole et leur sens du cocorico au service de la Suisse. Ils ont donc été élus au Conseil National où ils se sont souvent affrontés et régulièrement détestés. Centristes par défaut, ils ont fini par se retrouver dans un parti qui ne leur appartient plus. L’un a 90 ans, l’autre 72 ans, tous deux ont été jugés HS par leur comité. Mais, habitués à coqueliner de l’aube au crépuscule, la chose n’a pas été facile pour la présidente de parti qui a attendu la toute fin des interventions pour annoncer la mise à la retraite des crêteux dépités. L’heure a donc sonné pour eux mais la pimpante présidente a juré les grands dieux que bien que l’on soit en Pays de Vaud, on n’en ferait pas de coq au vin…

2 commentaires

  1. Triste fin pour ces 2 personnages qui se sont dévoués pour la collectivité depuis de si longues années…..
    Marité & Jean

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s