Urgent d’attendre

La proverbiale lenteur vaudoise fait partie de l’environnement naturel du peuple de ce canton, soit! Y a toujours pas le feu au lac du côté de Lausanne, on est d’accord. Mais il est des situations qui donnent à penser. Et celle qui aujourd’hui provoque la polémique autour du renvoi dans leur pays des 523 requérants d’asile n’est pas tout à fait infondée. Même s’il faut un temps incommensurable aux Vaudois pour y songer gentiment.
Sans polémiquer sur l’application des lois et le bien-fondé du canton de garder ou renvoyer ces personnes, le temps nécessaire à la décision dépasse l’acceptable. Même le plus apathique des fonctionnaires ne serait pas d’accord d’attendre une dizaine d’années pour connaître son sort et sa mutation au sein de l’administration. Alors, comment peut-on disposer de la vie de personnes en leur laissant le temps de l’espoir et de l’intégration, le temps d’apprendre une langue et de s’enraciner avant de leur lâcher un laconique RAUS.
Notre pays abrite une population comprenant 19,9% d’étrangers ce qui, par rapport à nos voisins, (Allemagne 8,9% France 6,3% Italie 2,2%) est énorme. En Europe, seul le Luxembourg avec ses 36,6% d’étrangers dépasse ce taux. Ce qui montre également que notre pays, comme le Luxembourg, ne peut s’accommoder que de banquiers et doit bien importer une population dans d’autres métiers. Certes, les réfugiés ne font pas partie des personnes que nous sommes allés chercher. Doit-on pour autant les oublier sous des piles de papiers pour les brandir en boucliers lors d’affrontement politiques?
Nous ne pouvons accueillir tout le monde c’est bien certain. Des choix doivent être fait c’est également certain. Nos gouvernants pourraient-ils changer du jeu de l’oie et se hâter lentement à prendre des décisions à un autre rythme? Ce serait bien vu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s