Assassins en puissance

La violence a repris dans les banlieues françaises. Une femme est brûlée vive à Marseille mais qu’importe? Politiquement la chose est probablement bien orchestrée par des partis qui ont besoin de diversion pour cacher le manque de programme politique. Prôner telle ou telle forme de répression sera plus vendeur auprès d’une population terrorisée que d’élaborer un plan de base sur l’intégration. Et puis, ça permet aussi de manipuler le peuple français à qui l’on a si bien inculqué un sens de la culpabilité. Celui d’avoir colonisé, puis décolonisé, puis importé des décolonisés pour travailler et faire des enfants en France. Ces Black-Blanc-Beur qui, aujourd’hui, ne trouvent pas leur place dans une société dont il n’ont pas appris les règles. Ces jeunes aux jeux cruels qui ne rêvent que de se voir en héros à la télévision embrasant un bus avec ses passagers.
Cette télévision qui a accompagné leur vie depuis toujours et qui met en exergue une société de consommation si proche, si accessible pour autant que l’argent tombe du ciel. Cette consommation qui, quelque part, est réservée aux autres Français. A ceux qui sont à la périphérie des banlieues. A ceux à qui on a donné un travail pour pouvoir se payer tout le reste.
Et le reste c’est quoi? Des thunes, des bagnoles, des meufs, de la cam, du rap provoc et des nuits animées. Mais nous sommes loin de mai 68. Aucun projet, aucune idéologie, aucune volonté de lutte contre la pauvreté. Non, ce qu’ils veulent c’est tout, tout de suite. Et ça leur est dû au nom de la grande culpabilité des Français qui leur ont donné la nationalité mais pas le pays. Ce n’est pas un emploi qu’ils cherchent mais une place de travail rétribuée. Et si possible où il n’est pas nécessaire de se rendre.
Lorsque le petit pois dans le cerveau est si chétif, qui peut comprendre que bouter le feu aux crèches et aux écoles, violenter les vieux et les enfants est criminel? Ce sont des assassins en puissance qui s’amusent et pensent que les morts sont des accidents.
Aujourd’hui, les choses sont allées trop loin. Si les Français veulent le respect de leur identité il est temps de travailler sur l’intégration. Arrêter de culpabiliser est primordial tout comme faire respecter la laïcité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s