Anarchisons-nous!

Ferré est bien mort hélas! Plus personne pour chanter les anarchistes. Trop peu de monde pour faire bouger les masses abruties par des lois, réglementations et autres totalitarismes de la bureaucratie étouffante. C’est regrettable. Nous devenons, sans même le remarquer, des soumis de l’administration, des suppôts de l’autorité, des organisés sociaux à la botte des planqués de l’administration.
Vous ne l’aviez pas remarqué? Pourtant l’étau réglementaire se crispe de plus en plus violemment sur chaque acte citoyen. Le «tout ce qui n’est pas spécifiquement autorisé est interdit» sera bientôt dépassé par un «demandez la permission de vivre». C’est abstrait? Alors, essayer de changer un fenestron sur votre toit sans avoir préalablement rempli 10 feuillets barbares supposés aboutir à une autorisation inutile. Essayez de simplement déclarer un salaire avec des frais. Essayez de dire au voisin «poule» que la vie continue après 22h. Tentez d’expliquer à un policier que de nuit sous la pluie battante et le coffre à décharger vous n’avez pas vu le panneau vous interdisant de vous arrêter là où, justement, personne ne passe. C’est connu, 80% des forces vives de la police sont occupées à des conneries administratives. Le reste remplit les caisses en arnaquant les automobilistes. Ça vous parle déjà plus?
Alors pourquoi tout accepter? Quel décret divin, quelle force cosmique nous empêche de vouer aux gémonies le trop plein de réglementations qui pourrissent la vie des hommes comme celle des entreprises? Mais disons une fois NON à l’administration abusive, NON aux racoleurs de papillons, NON aux mauvais coucheurs qui enquiquinent la communauté. Un seul NON sera puni. Des milliers de NON pourraient peut-être faire grincer la machine et apporter quelques révisions.
Cessons d’être tous des béni-oui-oui du totalitarisme administratif. Ne soyons pas les suppôts, inconditionnels aveugles, inféodés sans esprit critique, crétins sans volonté polémique, face à la dictature des règlementations. Cessons d’être les courtisans des lois inutiles et vivons normalement. Il arrivera un moment où ça servira aux autres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s