Changeons, changeons…

Le prix du baril! C’est devenu une expression bientôt aussi commune que la météo. Tout le monde en parle. Chacun en tire des conclusions plus ou moins digestes ou fantaisistes. En attendant, le passage à la pompe est douloureux. A double titre. D’abord parce-que le plein devient hors de prix. Ensuite parce-que, par mesure de précaution (à moins que ce ne soit un mode de contrôle?), les stations service ont sécurisé les payements d’une telle manière que la moitié des cartes de crédit sont refusées.
Le prix du baril donc a pris le monte-charge dont les freins pour la descente sont bloqués. La demande en fuel, elle, va croissant. Le consommateur n’a plus de choix. Il faut changer! Consommer moins. Economiser plus. Utiliser les énergies renouvelables. Eh oui! celle pour lesquelles on nous taxe tellement avant même de les poser qu’elles sont encore moins abordable que le fuel.
Un fuel que les lobbies pétroliers et les gouvernements s’ingénient à faire monter en prix sous prétexte de pénuries alors que de nouvelles nappes sont découvertes, là où Sadam Hussein n’allait pas mais où sont les Américains maintenant. Ils veulent faire des économies. Pour en faire quoi? Investir naturellement! Dans quoi? Bingo, dans les énergies renouvelables! Dans un quart de siècle les mêmes lobbies et gouvernements nous les vendront bien plus chers encore que l’actuel pétrole sous prétexte d’investissements…
Mais à toute chose malheur est bon. Si la crise du pétrole peut faire changer les habitudes, c’est toujours mieux qu’une guerre. Alors changeons !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s