Tout va bien!

Seuls Schwyz, St Gall, Neuchâtel et Bâle, pensent boucler leur budget 2009 en rouge. Tous les autres cantons annoncent des comptes de budget bénéficiaires pour un total d’un demi-milliard de francs. La Confédération quant à elle table sur un milliard et demi.
L’argent ne s’est donc pas volatilisé dans la crise et la péréquation porte ses fruits pour les gouvernements cantonaux. Vaud vise 9 millions! Ce n’est certes pas Byzance si l’on sait que les Valaisans pensent eux tirer 56.1 et Genève 68.1 millions d’excédents. Mais c’est mieux que du rouge.
Et le contribuable dans tout ça? Eh bien il continuera de payer! Ce que la péréquation enlève aux cantons, elle le redonne aux communes et elles sont rares à baisser les impôts. Et puis les prix sont eux aussi sur une pente ascendante et, comme il y a de l’argent dans les caisses, il n’y a aucune raison de freiner quoi que ce soit. La santé continuera de coûter cher pour ses deux vitesses, et les vieux continueront de voir fondre leurs revenus. L’argent continuera de tourner et le travailleur de contribuer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s