Tuer pour la vie…

L’endoctrinement est chose grave. Si importante qu’elle peut conduire des gens, que l’on croirait capables de discernement, à commettre des actes irréversibles. C’est probablement ce qui a dû se passer dans la tête du tireur fou qui a assassiné un médecin pratiquant l’avortement aux Etats-Unis.
Sans doute l’homme se battait-il pour le droit à la vie vu qu’il est contre l’avortement? En tous les cas, il a tué. Un acte froid, prémédité, mené jusqu’au bout. Le médecin visé était sur une liste de personnes à abattre, selon un rapport du FBI et il avait déjà été la cible de plusieurs attentats. On ne peut donc pas imaginer l’acte d’un désespéré que l’on aurait privé d’une naissance.
Comment expliquer cette volonté de donner la mort pour défendre une vie non encore prouvée? Défendre sa peau en cas de guerre est une chose. Défendre un fœtus au fusil ne peut s’expliquer que par un endoctrinement majeur qui aveugle le tueur. Le terrorisme religieux porte une lourde responsabilité dans cette instillation d’une haine contre ceux qui ne pensent pas comme eux. C’est odieux et inquiétant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s