Travail dominical

Opinion

Il y a ceux, celles, qui toute la semaine courent pour faire face aux enfants, au travail, au ménage, aux déplacements. Ils rêvent de pouvoir tranquillement faire leurs courses le dimanche. Il y a ceux qui voudraient travailler mais en sont empêchés entre autres par des syndicats aux idées révolues. Pourquoi? Des zones touristiques ont droit à des dérogations tandis que des grandes surfaces avec parking à disposition et situées en campagne ne peuvent les obtenir. Pourquoi? On dira: attention, surcharge pour le personnel. Il serait pourtant facile d’exiger que le personnel dominical soit formé d’extras. En période de chômage cela créerait de l’emploi. A quand un libre arbitre pour ouvrir son commerce aux heures et jours qui correspondent à une réelle demande et non à des habitudes séculaires? Et au nom de quelle religion exiger d’un peuple qu’il «respecte» le jour du Seigneur? Malgré leur attachement religieux, les Américains n’ont pas ce souci. Grand nombre de leurs commerces sont ouverts 24h/24h.; 365 jours par an. N’en demandons pas autant. Mais tout de même, un petit effort…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s