Arroseur arrosé!

Etre un ministre est un métier difficile. Depuis que la glasnost a été mise en vedette par Gorbatchev, (tiens, est-ce que Gorbi a aussi des comptes en Suisse et au Luxembourg ?) chaque individu, fut-il ministre, doit être transparent. Naturellement, cela implique une vie irréprochable, être bien sous tous rapports, exemplaire. Eric Woerth a joué ce rôle dans l’affaire HSBC. Qui à l’époque aurait eu l’idée de s’intéresser de plus près aux voyages, ensemble ou séparément du couple Woerth ? Il avait d’ailleurs des raisons d’amitié avec notre pays. Un ami très cher, gérant de fortune, le reçoit royalement et organise même des soupers mondains pour le parti de l’UMP. Réceptions juteuses capables de soulever en un soir 7 millions d’Euros. Cet argent provenait-il de comptes déclarés ? M’enfin… on ne pose pas cette question à des donateurs. Un coup de glasnost à l’Elysée et dans d’autres capitales politiques pourrait peut-être calmer les ardeurs vindicatives envers la Suisse. Vive les histoires de famille.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s