Repas payant

La dernière trouvaille en matière de «santé» est de facturer les repas des patients à hauteur de 15 frs. Pas cher si l’on compare aux bistrots du coin. Et servi au lit avec ça… Les bistrotiers peuvent commencer à se faire du souci… Puisque c’est payant, les patients n’auront qu’à commander 3 ou 4 repas afin de faire une gentille dinette avec les copains le midi. Cela permettra une augmentation de la fréquence des visites et fera fonctionner le business de l’hôpital.
L’autre option est de demander à la famille d’apporter le repas à l’hôpital comme cela se fait dans les pays en voie de développement (!). Et Mamie d’arriver avec son panier, la soupe dans le Tupperware et le dessert dans la glacière. Encore moins cher le pique-nique. Evidemment il faudra penser à prendre ses gobelets plastique pour le coup de rouge. Et ceux qui n’ont personne et pas de moyens? Et bien ils feront leur diète sous haute surveillance. Et s’ils ont des doutes ils pourront toujours appeler Bernard Rappaz pour les guider.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s