Question de calcul

La tendance est de faire abolir les forfaits fiscaux pour les riches étrangers établis en Suisse. «Ils sont riches, ils n’ont qu’à payer». «La Suisse n’a pas besoin de ça». «De toutes façons ils ne partiront pas, ils sont trop bien chez nous» sont les arguments les plus entendus chez les détracteurs.

Rappelons juste que les étrangers installés au forfait n’ont pas le droit de travailler ni de tenir commerce. Ils ont juste le droit de payer des impôts supplémentaires et de dépenser sur place.

Zurich, le premier canton à céder aux sirènes d’une pseudo égalité a supprimé le forfait fiscal en 2009. Le verdict vient de tomber. Sur 201 bénéficiaires du forfait, 97 ont quitté, 2 sont décédés. Les 102 restants payant maintenant leurs impôts plein pot apportent13.8 millions de francs au Canton selon le département des finances zurichois qui a publié ses chiffres le 16 mars. Soit 12.2 millions de recettes en moins sur les seuls impôts, sans compter la consommation. Un manque à gagner qui sera reporté sur les contribuables moyens. Sachant que sur Vaud, ils sont près de 3’000, de combien faudra-t-il augmenter les impôts des Vaudois?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s