Capitalisme ou communisme?

Thomas, Franz, Doris et les autres… sont les nouveaux gourous. Les Américains l’ont imposé: toute personne «normalement» constituée a SON coach, son gourou ou son psy. Nous voici absous de l’obligation de penser. Exemple tout bête: un patron dont la boîte génère 70 milliards de francs, a-t-il droit à un bonus en millions par exemple 70 ou 72. Tu n’en sais rien? C’est normal. Mais Thomas te dira que c’est mal. Et tu vas le croire car Thomas s’est profilé en gourou. Ton voisin retape le chalet familial au diable vauvert pour l’occuper en résidence secondaire? Bien? Mal? Franz te dira que c’est l’horreur et tu vas le croire, surtout s’il te dit que toi tu n’as pas de chalet. Ton beauf a un terrain en zone constructible qu’il faudrait déclasser pour cause de densification en ville? Qu’en penser? Demande à Doris. Elle te dira que Berne sait mieux que toi ce qu’il faut faire. Et tu vas la croire car même là, tu dois admettre que tu ne sais plus rien décider par toi-même. Ce sont les affres du capitalisme résumé comme l’exploitation de l’homme par l’homme. Heureusement, le communisme, c’est son contraire!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s