Tribunal coupable

Daniel H, 29 ans, récidiviste et assassin de Lucie a eu gain de cause dans son recours contre un internement à vie. Ce qui veut dire qu’un jour ou l’autre, au nom de la «bonne conscience politico-judiciaire» des juges, il retrouvera le monde des humains. Peut-être même croisera-t-il les parents de Lucie ou s’empressera-t-il de trouver une nouvelle victime. Le Tribunal Fédéral a cassé le jugement du Tribunal d’Argovie au prétexte que l’internement à vie est un succédané à la peine de mort. C’est faire peu de cas des mots vie et mort. Faut-il vraiment des experts de tous poils, le plus souvent cherchant à se faire un nom, pour pouvoir déclarer qu’un individu qui enlève, torture, viole, tue et parfois brûle ses victimes est dangereux? Qu’il faut le mettre hors d’état de nuire? Que l’interner n’est pas le tuer? Messieurs les juges, toutes les victimes de récidivistes, Lucie, Marie, Adeline, les 11 cas reconnus du sadique de Romont, sont mortes à perpétuité! Vos grandes idées du respect de l’humain ne méritent-elles pas une protection contre l’insupportable? Ces assassins sont tous vivants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s