Taxe politique?

Qui calculera le cumul des coûts pour chaque commune et canton de toutes les commissions d’études, sous commissions, rapports d’employés communaux, recherche de mesures d’apaisement social, longues réflexions avec rapports et contre rapports, comités d’urgence, comités de consultation de groupes politiques. Ou encore la formation de groupes informels et autres appellations fantaisistes qui se consultent parmi depuis des années concernant …. la taxe poubelle.

Comme si un pays aussi nanti que la Suisse devait porter sur la place publique et sans honte, le fait de ne pas être en mesure d’éliminer les déchets de ses citoyens, comme ses voisins, par l’impôt.

A qui donc profite tant le crime de taxer des déchets? Certains entendent, avec prétention d’ailleurs, vouloir éduquer le peuple. Or, mis à part Singapour et peut-être certaines régions d’Allemagne et d’Autriche quel pays est mieux sensibilisé au tri que la Suisse? Il y a des concessions politiques et arrangements entre partis que le peuple va payer trois fois. Actuellement pour les consultations, ensuite avec la taxe, puis les nouvelles consultations pour ne pas prétériter (!) les plus démunis. Une vraie farce.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s