Belle leçon de fédéralisme

Difficile de dire non quand on a dit oui auparavant. C’est sans doute ce qui explique que les Zurichois l’ont fait du bout des lèvres. 50.9% de non pour l’abolition des forfaits fiscaux contre 49.1.

Et maintenant? Le Canton devra-t-il accepter de voir revenir certains de ces sales riches qui paient un forfait pour pouvoir juste dépenser leur argent et fournir de l’emploi en Suisse? Non, Zurich comme Appenzell (RI), Bâle Ville et Bâle Campagne qui ont aboli ces forfaits pourront continuer sur cette voie. Là où la gauche s’est vraiment plantée, c’est dans son attaque contre le fédéralisme en voulant passer par-dessus les cantons pour que la décision soit prise à Berne et que les Cantons n’aient plus rien à dire. La loi fédérale reste ce qu’elle était et laisse leur liberté aux Cantons. Une vraie démocratie et non une dictature.

Cette initiative construite sur une idéologie réclamant l’égalité pour tous était hautement antidémocratique. Qui peut croire à l’égalité pour tous? Qui peut l’inventer? Il devra d’abord expliquer pourquoi Brigitte Bardot est née divine et Mimie Mathys en taille réduite. Pourquoi la Cigale après avoir chanté tout l’été se retrouvera gratuitement dans le même EMS que sa voisine la Fourmi qui aura trimé sa vie entière pour laisser quelque chose à ses enfants et qui devra vendre son bien pour payer son EMS et celui de la Cigale. Le communisme qui soignait le même rêve a échoué lamentablement. Cette votation a eu le mérite de montrer que tous les Suisses n’ont pas cet esprit étriqué et envieux visant à détruire ce qu’il ne possède pas. Mais il a fallu passer par ces dérangés s’attaquant à une vieille dame au forfait. Non, cette Suisse-là ne doit pas exister.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s