Les CFF, ces logiquement mal aimés


Bien sûr, il y a eu Daillens et les produits toxiques, Paudex et l’affaissement du terrain, les dérangements sur la ligne Lausanne Fribourg, les foules entassées sur les quais de gare. Bien sûr, il y a ce terrible et récurrent manque d’information à ceux qui, justement poirotent sur les quais de gare.

Il y a aussi l’éternelle bataille rail-route. Les encouragements gouvernementaux à se tourner vers les transports publics même déficients plutôt que la route. Route pour laquelle on multiplie les embûches au parcage, les freins à la vitesse, les découragements à agrandir le circuit routier.

Enfin, il y a ces prix exorbitants des transports en commun en général, des CFF en particulier. Régulièrement revus à la hausse alors que le quidam ne peut constater l’emploi des fonds. La garantie d’un meilleur entretien des tronçons à risques ou le transport des produits susceptibles de s’échapper. Même s’ils sont mortels.

Et puis il y a le peuple suisse. Celui qui paie. Beaucoup. Trop sans doute. Mais qui a l’habitude des trains à l’heure et du propre en ordre. Celui qui benoitement se plie aux directives et prend le train pour ne pas encombrer les routes. Celui qui s’attend à ce que tout fonctionne au doigt et à la baguette. Il se retrouve, comme dans la fable, fort démuni au moindre incident. Donc il râle. Avec raison puisqu’il n’est même pas informé sur son quai. C’est pour lui une atteinte à l’honneur. Il doit être dédommagé. Un train en retard c’est le tsunami local, le tremblement qui terrasse. L’indignation. Etonnons-nous ensuite que la Suisse soit classée première au hit parade des gens les plus heureux de la planète.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s