Petite fable qui nous pend au nez

Depuis 2012, alors que sa santé chancelle, Joseph Tartempion qui, travaillant dur a réussi à cumuler quelques biens durant sa vie, décide de faire des donations à chacun de ses 2 enfants. Il leur lègue par donation, à chacun 35’000 frs. Une manière pour lui d’assurer un petit patrimoine à ses enfants.

En 2015, la gauche bienpensante arrive à convaincre le peuple, (sous prétexte que ceux qui ont de l’argent doivent payer pour ceux qui n’ont pas envie d’en gagner), à faire voter l’initiative populaire fédérale intitulée «imposer les successions de plusieurs millions pour financer notre AVS». Petit détail, cette nouvelle ponction sur les familles est assortie d’un effet rétroactif à 2012 !!. En tant que donateur, monsieur Tartempion devra donc payer un impôt supplémentaire de 20% sur des dons fait sous une loi, et cela au nom de la nouvelle loi…

Dès lors, quelques questions tarabustent M. Tartempion. Qu’en est-il de la sécurité du droit si, une nouvelle loi peut «punir» des personnes qui ont agi légalement sous la loi précédente?

Tartempion est très perplexe sur un autre point: Pourquoi est-ce une fois de plus le simple Péquin travailleur, qui doit renflouer une AVS dont aucun parlementaire ne peut savoir comment, ni par qui les 35 milliards qu’elle détient sont gérés?

Il y aurait sans doute d’autres sources moins iniques pour faire des économies. A commencer par la suppression de la pléthore de postes de travail de désœuvrés de la cervelle appliqués à formuler des lois souvent inutiles et inapplicables.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s