Vive la procrastination

L’ex président Sarkozy avait lancé la formule «Travailler plus pour gagner plus». En soi, l’idée n’était pas si mauvaise que ça. L’erreur était juste de l’avoir adressée à des Français qui sont, c’est reconnu, les champions toutes catégories de procrastination. Sous ce mot barbare se cache un état, souvent naturel chez pas mal d’individus, qui consiste à systématiquement reporter au lendemain des actions qu’ils accompliraient sans plaisir. Attention, il ne s’agit pas ici de paresse mais de choix. Le procrastinateur n’arrive tout simplement pas à se mettre au boulot s’il n’en retire pas une satisfaction immédiate. C’est donc bien un état et qui peut compliquer les choses. Car si le travailleur est administratif, bureaucrate, cheminot, chauffeur de taxi, employé d’usine ou artisan salarié, il aura souvent ce choix quasi naturel en France de se rendre au boulot ou d’aller manifester. Ces mêmes Français n’ayant pas pour habitude de se priver de râler contre tout ce qui pourrait améliorer leur ordinaire, ils trouvent dans cet exercice un plaisir jouissif. Descendre dans la rue plutôt que de monter au bureau, en voilà une satisfaction immédiate. Même ou surtout pour les lycéens qui, n’ayant pas encore gouté au monde des besogneux, descendent manifester contre la future loi du travail…Mais qui sait? Peut-être ont-ils raison? Car la France a aussi cette particularité qui fait que ceux qui trouvent le plaisir dans leur travail, lancent des entreprises, produisent des emplois, se font immédiatement étouffer par l’administratif, le fisc, les taxes, les formulaires et j’en passe. Ceux-là, de guerre lasse quittent le pays à raison de 60 à 80’000 par an…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s