Un métier à risques

Encore au frais super Marc! L’ancien patron du FC Servette, agent de joueurs de foot, s’est fait une nouvelle fois cueillir en France voisine. Marc Roger qui avait déjà passé 22 mois à Champ Dollon en défrayant la chronique va sans doute encore amuser la galerie par quelques facéties. Mais pour le moment, il doit répondre d’extorsion au préjudice d’un tiers (un autre agent), qui fait suite à une gestion fautive, faux dans les titres et autres bricoles qui peuvent arriver lorsque l’on «gère» un club sportif. C’est donc un métier à risques et ce n’est pas Bulat Chagaev qui le contredira. Ceci dit, comme ni l’un ni l’autre ne sont plus en Suisse, l’attente risque d’être longue pour connaitre leur sort.

Les aléas de la vie sportive peuvent s’avérer dangereux. Depuis que le football fait dans les passes téléphonées, il faut parfois risquer gros pour se distinguer. Mais, à Genève, il avait joué petit Marc Roger. Et bien qu’il ait réussi à faire venir Christian Karembeu, il n’a ensuite mouillé que la chemise des autres. Ce doit être rageant de se faire arrêter à l’heure ou d’autres, sans doute plus talentueux, arrivent à organiser le transfert de Pogba, pour 120 millions… ça lui aurait fait combien dans les fouilles s’il avait réussi ce coup-là? Mais Marc Roger n’est pas dans le bon jeu et de feintes en feintes, le football finit par lui passer entre les jambes…Même le livre passionnant qu’il promet depuis des lustres pour «blanchir» sa cause n’arrive pas à sortir tant la justice le marque à la culotte. Actuellement, ses détracteurs se réjouisse de le voir s’empaler dans la défense. Trouvera-t-il encore le moyen de leur faire avaler leur sifflet? Un peu d’ombre va peut-être lui donner des idées.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s