Le yoga chèvre

A quoi bon dépenser des mille et des cent pour un soin alors qu’une chèvre vous le fait pour 15 $ de l’heure? C’est en tous les cas la dernière nouveauté que proposent actuellement des fermes aux Etats-Unis. Depuis que Trump a instauré le tout américain, pour une Amérique «great again», même les chèvres sont mises à contribution. L’idée est simple. Il s’agit de s’installer en plein air, dans la cour de la ferme, pas trop loin du tas de fumier, histoire de bien humer l’air du temps, et de suivre sa leçon de yoga! Inspirez, expirez, aspirez profondément, le nombril jusqu’à la colonne vertébrale… Relaxez! On recommence puis on se met sur le ventre et on laisse les biquettes naines vous grimper sur le dos, faire quelques sauts sur vos fesses, brouter vos cheveux au passage, vous lécher la plante des pieds et bêler de bonheur. C’est parait-il parfaitement relaxant. C’est absolument divin et ça s’inscrit dans la tendance actuelle, d’aimer les animaux comme soi-même, de vivre le plus naturellement possible, de se laisser apaiser par une présence animale autour de soi. Bref de vivre la nature comme au temps des cavernes lorsque les étables et autres boitons n’existaient pas. Le mouvement a pris d’emblée, au point que les fermes qui aujourd’hui offrent cette expérience relaxante vivent le stress des files d’attente. Nous étions habitués à pas mal de fantaisies, venant des amis de l’oncle Sam (la chasse à l’homme, les courses poursuites, les guerres exfoliantes, les Lucky Luke de service, les employés du fisc entrainés par la CIA). Mais Sam n’est plus là. Avec Tonton Donald, c’est beaucoup plus drôle. Le drôle d’oiseau s’amuse essentiellement à twitter et on fait travailler les biquettes pour rendre une grandeur à l’Amérique. Ah je vous le dis, le yoga, ça peut rendre chèvre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s