Je me souviens….

De ce frisson d’inquétude à peine perceptible en te voyant partir le matin

De cette attente de ton coup de fil en cours de journée. Pour rien. Juste un contact

De ce plaisir à t’entendre dire: on va diner dehors ce soir?

De ta sollicitude pour les examens des enfants, pour la sortie du petit

De ta question: qu’as-tu préparé de bon pour le repas

De ça va au travail?

De tu as réussi à joindre ta mère?

De est-ce que tu t’es un peu reposée

De on se prend un petit café?

De j’ai un surplus de travail mangez sans moi je rentre plus tard

De je saute dans ma voiture et j’arrive

De j’aimerais bien qu’on se prenne une petite semaine et tu laisses les enfants à belle maman

Oui, je me souviens

C’était un temps où, tout était possible

Où toi et moi avions nos vies et notre vie

Je m’en souviens avec tant de nostalgie….

Aujourd’hui, tous deux en télétravail, je te sens toujours dans mes pattes

Pas de restaurants, pas de sorties autres qu’au parc les jours où la bise est planquée

24h sur 24h sous le même toi, sans inquiétude de la journée de l’autre

Qu’est-ce que c’est barbant cette vie-là

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s