Les risques du métier…

Baroudeur n’est pas un métier de tout repos. Non seulement il faut être sur ses gardes sans relâche, bien savoir pour qui travailler, et se méfier de tout le monde. En plus, il ne faut pas céder à l’orgueil du travail rondement accompli ni s’en vanter. Surtout, il ne faut jamais attendre de reconnaissance. Les barbouzes qui ont liquidé Jamal Khashoggi façon bouchers des Halles avant 1900 en savent quelque chose. Pour se vanter (ou se protéger?), ils ont immortalisé une partie de l’épisode! Le dépeçage peut-être? Tout ce qu’on sait est que celui qui a endossé le rôle de Khashoggi à la sortie de l’ambassade d’Arabie Saoudite à Istanboul a gardé ses baskets au lieu d’enfiler les godasses de la victime. Un indice mon cher Watson. Question de pointure sans doute. Ou de taches… Sentence? Condamnation à mort! Bon aux dernières nouvelles ce sera plutôt perpète, sans corde au cou. Cela grâce à la magnanimité de leur commanditaire, de moins en moins sûr de lui.

Mais, les choses changent. Une bonne nouvelle vient de tomber! Reporters sans frontières (RSF), section allemande, a décidé de poursuivre le prince Mohammed Ben Salmane (MBS pour les intimes), pour crime contre l’humanité! Le nouveau président américain ayant rendu public le rapport du renseignement américain concluant que MBS a au minimum validé l’assassinat, le voilà suspecté de l’avoir commandité. Tout comme l’emprisonnement d’une trentaine de journalistes. La cour fédérale d’Allemagne, (pourquoi elle seule?) a une compétence universelle pour déposer plainte contre X (alias qui vous savez) qui permet à un Etat de poursuivre les auteurs de crimes, quel que soit l’endroit où il a été commis et la nationalité du commanditaire ou de l’exécutant. C’est du jamais vu.

Evidemment ça ne redonnera pas vie à Khashoggi, mais si la plainte aboutit, elle pourrait refroidir certains commanditaires de faire appel aux barbouses. Les hommes de main de Carlos Ghon sont eux aussi sous les verrous… Il n’y a pourtant pas mort d’homme… A quand un prochain épisode?

nina.brissot@gmail.com

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s