Black and Wait

Entre paroi rocheuse et Rhône, au fonds d’une ravine construite, un espace culturel donne du charme à un paysage par ailleurs plutôt austère. Le collectif d’artistes Contrecontre à Saint Maurice (VS) fait également office de galerie, avec de larges espaces dédiés et une pelouse pour profiter d’un été indien qui se prolonge.

C’est là que le sculpteur aux mille facettes André Raboud et le photographe bien connu des milieux publicitaires Olivier Maire exposent jusqu’au 19 novembre sous l’invite Black and Wait. Noir et attente.

Noir et blanc

De fait, le jeu de mots s’adresse plutôt à une attente intime, un ressenti de désir que peut avoir le visiteur face ces œuvres en black and white. Les immenses photographies en noir-blanc d’Olivier Maire exposées ici n’ont rien à voir avec la publicité. Il s’agit d‘un travail très personnel face à la nature qui, forcément se dévoile autrement lorsque ses couleurs lui sont retirées. Mais aussi des portraits, des corps, des sourires. C’est intriguant, différent, important, questionnant. La photographie autrement.

La sculpture

Inlassable tailleur de rêves, André Raboud présente ici 25 œuvres d’une pureté et d’une précision poussés à l’extrême. Ciselées dans un blanc de cristallin du Vietnam pour les pièces en blanc et, dans du granit de Suède ou d’Inde pour les noirs profonds, les œuvres, bien que séparées par groupe de couleurs semblent s’épanouir en osmose dans cet espace tranquille. Les blanches répondant aux noires et vice versa dans une harmonie rarement constatée chez les humains de mêmes couleurs.

Tout invite à la caresse, ne serait-ce que pour s’assurer de la douceur des creux, de la profondeur des rides et sillons, de la justesse des courbures, des aspérités et saillies en forme d’envol, de la finesse ou de l’épaisseur de ces pièces. Leurs noms « derrière le voile», «porte passage», «vague dessus» ou «l’envol de l’ange» sont autant d’indices marquants de la vie de l’artiste. Chacun pourtant pourra y trouver un écho personnel, une page de sa propre histoire et surtout, ce qui n’est pas une évidence avec une matière aussi froide que la pierre, un charme très sensuel. Espace Contrecontre, rue des Glariers 14, 1890 Saint Maurice, Suis

Un commentaire

  1. suzette.s@bluewin.ch dit :

    Merci, chère Nina, de cette invitation à aller voir de l’art sans wokisme ni message autre que la beauté. Je vous espère en pleine forme et vous envoie d’amicaux messages à partager avec Daniel. Suzette

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s