Les vendanges!

Bacchus’ment vôtre! Période d’une vie intense dans tout le vignoble, moment où, dans les maisons vigneronnes, les grandes tables fourmillent avec des accents aux déclinaisons de plus en plus variées. Saison où la nature offre ses fruits et ses couleurs avant de s’en retourner au gris pour se confondre avec les brouillards et la grisaillePoursuivre la lecture de « Les vendanges! »

Instants volés… Kylios, Turquie

Un grand treillis sépare la plage privée du club de luxe de celle du public. A l’extérieur du treillage, un amas de fruits pourris, d’écorces de pastèques et de melon s’entassent. Le contraste de part et d’autre de la fragile barrière de métal est aussi terrifiant que deux civilisations qui s’affrontent. Nantis et touristes étrangersPoursuivre la lecture de « Instants volés… Kylios, Turquie »

Instants volés… Salvador de Bahia

Au Brésil, chaque légende transporte ses Fake news. Plus belles sont les légendes, plus importants sont les mensonges. Pourtant, lorsque la rumeur dit que les femmes de Bahia ont des fesses comme ça…, aucun geste ne peut être assez évident. Il est même des cas qui dépassent notre imagination. Les Bahianaises c’est vrai, ont unPoursuivre la lecture de « Instants volés… Salvador de Bahia »

Instants volés… La Croatie, entre deux guerres

Bien bronzé, cheveux au vent, sourire éclatant, tee-shirt blanc, l’homme descend de sa Yamaha 750 comme Lucky Luke de son cheval. Lunettes à monture dorée, gants de cuir, jean serré sur ses lon­gues jambes, il se glisse dans une décapotable et prend la direction du village voisin. A son passage, tout le monde lève unPoursuivre la lecture de « Instants volés… La Croatie, entre deux guerres »

Instants volés… Kastel Luksic, Croatie

Toute l’arrogance du monde se reflète dans le regard du gamin. Treize ans à peine, fier, il est le maître d’un monde imaginaire qui lui appartient. Assis devant le salon de jeux, une cigarette coincée au coin des lèvres, il tente de faire entrer les touristes. Peu d’entre eux comprennent sa langue, mais l’éloquence dePoursuivre la lecture de « Instants volés… Kastel Luksic, Croatie »

Instants volés… Bergamo, Italie

23.00 heures c’est le plein été en Italie. La grande place publique accueille des ombres sortant des arcades et des rues étroites. Toutes semblent s’être donné rendez-vous sur ces quelques mètres pavés au coeur de la vieille ville. Les élèves de l’école de musique, pingouins étranglés d’un noeud papillon s’arrêtent quelques instants. Dans leur tête,Poursuivre la lecture de « Instants volés… Bergamo, Italie »

Instants volés… Kastel Gomilica – Croatie

09.00 du matin, le soleil inonde déjà la station. Les habitants du village ont terminé leurs courses et se tiennent à l’ombre des persiennes. Les touristes prennent le chemin du marché ou de la plage. A cette période de l’année, l’endroit ressemble à la tour de Babel. Des bribes de conversations mélangeant trois ou quatrePoursuivre la lecture de « Instants volés… Kastel Gomilica – Croatie »

Instants volés… Leningrad, aujourd’hui St. Petersbourg

Dans les blanches nuits d’hiver à Leningrad, les insomnies sont courantes. L’heure n’a plus de sens et l’aube comme le crépuscule s’évanouissent dès leur naissance. De la rue, les bruits montent enveloppés d’un silence qui les fait mourir. Vides, ou parfois chargés de neige, des camions parcourent les larges avenues dans un ballet désordonné etPoursuivre la lecture de « Instants volés… Leningrad, aujourd’hui St. Petersbourg »

Instants volés… Moscou, Nouvel An/2003-204

A l’hôtel Rossia, sur la place Rouge, chaque étage se termine par un petit bar, tantôt côté Sud, tantôt côté Est. En ces années soviétiques. partout on y trouve à boire, quelques fois à manger. Le plus souvent de sont des saucisses infâmes ou du jambon, composé pour deux tiers de graisse et un petitPoursuivre la lecture de « Instants volés… Moscou, Nouvel An/2003-204 »

Instants volés… New Delhi, Inde

Il fut probablement un homme. Aujourd’hui, même son ombre est si menue que le soleil hésite, dirait-on, à se poser sur son corps. La maigreur squelettique de son visage rongé par la lèpre rend l’homme irréel. Autour de ses lèvres tachées de noir, un filet sanguinolent s’échappe. Ses joues, creuses au point de faire saillirPoursuivre la lecture de « Instants volés… New Delhi, Inde »

Instants volés… Copenhague

Le ciel est si bas qu’il vous tombe sur les paupières. La ville est sombre, le vent glacé. Tristement l’ex « France » est amarré au port. L’impressionnant bâtiment semble ne s’être jamais remis de son abandon par les Français. Une ambiance mélancolique règne dans la ville et autour du navire, comme si toute la morosité duPoursuivre la lecture de « Instants volés… Copenhague »

Instants volés…Arles, Provence

L’accent du Midi y est si prononcé qu’on le croirait caricaturé. Comme dans la chanson de Bécaud, deux fois par semaine un splendide marché de Provence anime la ville. L’humeur générale, les senteurs, les cris des marchands, les couleurs des fruits et des légumes sous le soleil, tout invite au dépaysement, aux vacances, au farniente,Poursuivre la lecture de « Instants volés…Arles, Provence »

Instants volés… Jaipur, Inde

Le bruit mat du pic d’acier heurtant lourdement la tête de l’éléphant résonne encore dans la mienne. Le cornac avait-il donc si peur pour frapper avec tant de force ? La bête est-elle si sage pour ne point se révolter ? Docilement, le lourd pachyderme a fait demi-tour, se frayant un lent passage entre sesPoursuivre la lecture de « Instants volés… Jaipur, Inde »

Instants volés…Beyrouth, 1972

Le jeune homme aux cheveux clairs tient sa tête dans ses mains. Il est assis sur la moleskine d’un hôtel qui, bientôt sera détruit par les bombes. De temps en temps il redresse le menton. Son regard vert se perd alors sur les objets qui encombrent l’endroit, fauteuils, sacs de voyageurs, journaux. Aucun ne retientPoursuivre la lecture de « Instants volés…Beyrouth, 1972 »